• Quatre Saisons je m'appelle.

    Contre soleil et fournaise je fleuris vaillamment.

    Au printemps j'étais déjà couvert de fleurs tout au long de mes branches démesurées.

    Cet été je fleuris toujours tandis que mes semblables se reposent.

    Quatre Saisons, une valeur sûre.

    Et s'il n'en reste qu'un, je serais celui-là!

    Et s'il n'en reste qu'un, je serais celui-là!

    Et s'il n'en reste qu'un, je serais celui-là!

    Et s'il n'en reste qu'un, je serais celui-là!

     

     


    votre commentaire
  • Le jardin suffoque sous cette chaleur écrasante et l'absence d'eau,

    quelques rosiers refleurissent,

    Au coeur de l'étéAu coeur de l'étéAu coeur de l'été

     Au coeur de l'été

     

     

     

     Quatre saisons, Dynastie, Louise Odier, La Sévillana

    Au coeur de l'été

     et le rosier lacustre.

       

    Instantanés au coeur de l'été

    Au coeur de l'étéAu coeur de l'été

     

     Gauras et Catananches s'affaissent, un élégant tuteur les disciplinera.

     

     

     

     

    Au coeur de l'été

    La molène se dresse au milieu des ombéllifères.

    Instantanés au coeur de l'été

    Blush noisette n'en finit pas de fleurir 

    Instantanés au coeur de l'été

    La pluie est ardemment espérée, heureusement la brouette est électrique!

     

    Instantanés au coeur de l'été

     Il aime la chaleur le Gattilier, Vitex agnus castus

    Instantanés au coeur de l'été

    Clethra alnifolia va fleurir

    Instantanés au coeur de l'été

    Charlotte, l'agapanthe s'épanouit au bord du bassin

    Instantanés au coeur de l'été

    A quoi penses-tu jeune demoiselle?

    Instantanés au coeur de l'été

     Au moindre souffle d'air la jolie clochette tintinnabule.

    Un été trop chaud, trop sec, le jardin n'aime pas.

     

     

     


    5 commentaires
  • Enfin

    Enfin

    Enfin

    Enfin

    Enfin

     

    Enfin, il a plu.

     


    5 commentaires
  • Et un

    Et un...

    et deux

    Et un...

    Et un...

    et trois

    Et un...

    et quatre

    Et un...

    et cinq

    Et un...

     

    et mon tout

    Et un...

     

    L'année dernière, aucun n'avait fleuri.

    Et voici Annabelle avec ses 23 centimètres de diamètre, du jamais vu au Big garden.

    2018, l'année de toutes les exubérances.

    Et un...

    Et un...


    8 commentaires
  • La gloriette, brevetée Big garden, a été construite avec les bambous de la propriété.

    Focus sur la gloriette

    Elle est censée accueillir des plantes grimpantes.

    Nous avons choisi un rosier Bobbie James, un liane qu'il faudra sûrement surveiller, il peut atteindre dix mètres! il va déjà fleurir.

    Focus sur la gloriette

     

    Deux clématites, Broughton Star et Apple Blossom.

    Focus sur la gloriette

     

    Focus sur la gloriette

     

    Un rosier inconnu  étoffe l'ensemble.

     

    Focus sur la gloriette

    Un autre petit rosier, Emera, complète le tout.

    Focus sur la gloriette

    Un drôle d'oiseau s'est installé au centre.

    Focus sur la gloriette

    A suivre...

    Merci Olivier pour cette belle réalisation.

     

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires