• Etoiles

    J'aimais les cueillir, salicaires, épilobes roses et asters violets, pour en faire d'énormes bouquets.

    ( Un arbre devant ma porte, Cécile Gagnon)

    ASTERS

    ASTERS

    ASTERS

     

    ASTERS

    ASTERS

    ASTERS

    ASTERS

    ASTERS

     

     

    ASTERS

    ASTERS

    ASTERS

    Avant qu'ils disparaissent... 


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Octobre à 23:38

    C'est vrai qu'ils n'ont pas leur pareil pour alléger unbouquet et nous mettre des étoiles plein les yeux ! Qu'il est doux ton automne indien Aneth ! Tu titilles ma curiosité "Un arbre devant ma porte" est-ce un poème, un roman ?  Belle semaine. Bizzzzh.

      • aneth
        Mercredi 18 Octobre à 17:45

        Bonjour Maryline, les asters très volubiles cette année commencent déjà à décliner, la citation est tirée d'un roman écrit par une romancière habitant le Québec, bonne semaine, bises.

    2
    Mercredi 18 Octobre à 20:38

    les asters tout comme les anémones du japon dont je raffole (même des plus communes) illuminent notre arrière saison ... avec eux, l'été s'achève toujours en beauté... comment se nomme le si gracieux de la photo au dessus de celle ou il y a le banc ?

    Jolie moisson a aiguebette !!

    belle fin de semaine, hélène

      • aneth
        Samedi 21 Octobre à 21:51

        Bonsoir Hélène, l'aster que j'aime beaucoup s'appelle Aster lateriflorus horizontalis, merci de ta visite toujours très appréciée, 

    3
    maryse h
    Vendredi 20 Octobre à 23:50

    Quelles superbes constellations tu as dans ton jardin Aneth ! Cela donne envie de s'engager dans les sentiers pour es admirer. J'aime tes blancs qui éclairent ton jardin.Ils ont l'air de tenir bien droits , sont ils très hauts ? Certains des miens commencent à disparaitre .Mais il fait si sec cet automne que leur floraison en est plus courte .Bon weekend Aneth.

      • aneth
        Samedi 21 Octobre à 22:15

        Bonsoir Maryse, ces asters blancs malgré leur un mètre de hauteur restent bien droits et se sont étendus jusqu'à former une petite haie, quel plaisir j'aurais à te voir dans mes sentiers, hélas je ne peux plus compter sur mon jardinier, nous jardinions ensemble mais la maladie est venue bouleverser notre tandem, après deux AVC et une mémoire défaillante Yves est très diminué et tous mes rêves de visites de jardins se sont envolés, je me raccroche aux blogs jardins pour m'évader un peu, ainsi va la vie, on n'y peut rien, merci Maryse, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :