• 15 juin, l'année dernière

    Il y a un an, un terrible orage balayait le Sud-Grésivaudan

    rafales de vent, pluie et grêle, d'énormes grêlons

    30 000 noyers ont été déracinés.

    Devant la maison, l'arbre de Judée est tombé

    15 juin, l'année dernière

    15 juin, l'année dernière

    Dans le Big garden, tout est chamboulé, les allées ont disparu

    15 juin, l'année dernière

     

    15 juin, l'année dernière

    Un prunier s'est affaissé sur  une petite table

    15 juin, l'année dernière

    Là se trouvait le prunier

    15 juin, l'année dernière

     

    Le tilleul s'est couché

    15 juin, l'année dernière

     

    15 juin, l'année dernière

     

    lLa marquise a souffert

    15 juin, l'année dernière

     La triste mine de l'échinacée

    15 juin, l'année dernière

     

     Et aujourd'hui 

    15 juin, l'année dernière

    15 juin, l'année dernière

     l'allée du soleil

    15 juin, l'année dernière

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    maryse h
    Mercredi 17 Juin à 14:40

    c'est fou comme la nature a vite repris le dessus.On imagine m^me plus le désastre de l'an dernier. Les dégâts étaient pourtant très visibles .Je n'ai jamais réussi cette Echinacéa palllida . Bises Anteh

      • aneth
        Mercredi 17 Juin à 22:01

        Bonsoir Maryse, il a fallu quand même quelques semaines pour que le jardin panse ses plaies surtout qu’une neige précoce en novembre, une neige abondante et très lourde a causé de nouveaux dégâts mais aujourd’hui tout va bien, je lis toujours avec grand plaisir tes parutions mais hélas je n’arrive pas à te laisser un commentaire, je ne sais pas pourquoi, bises.

    2
    Jeudi 18 Juin à 16:00

    Une formidable renaissance après ces dégâts qui causent toujours du chagrin et du désarroi mais la Nature est plsu forte que tout, du moins la végétale is not it ? Moi qui aimerait tant une marquise !As-tu pu la faire réparer ? Ici il pleut depuis des jours maintenant et ce n'est pas finiles hydrangeas sont à la fête. Une douce journée Aneth. Bizzzzh.

      • aneth
        Samedi 20 Juin à 11:49

        C’est à la suite d’une mémorable tempête en 1982 qu’est née l’idée de réaliser un jardin d’agrément, la tempête ayant abattu tous les noyers de la propriété mais le jardin n’a débuté qu’en 2004 après l’épisode canicule de 2003! , la marquise attend les vacances de son réparateur, en ce premier jour de l’été je te souhaite de belles heures dans ton ravissant paradis, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :